Pokemon Black le jeu maudit de la Game Boy

By Olegeek
Reading Time: 3 minutes

La terrifiante histoire de Pokemon Creepy Black

Pokemon Black fait partie d’une des nombreuses versions des jeux Pokemons sortis depuis 1996. Cette version n’a rien à voir avec Pokemon Creepy Black & White sortie sur Nintendo DS. Il est question pour cette version d’un simple hack de la version Rouge (RED) de pokemon.

 

Un jeu entièrement centré sur la mort

Ce Hack de la version rouge de Pokemon, Pokemon Creepy Black est entièrement centré autour de… la MORT. En effet, tout au long de votre aventure, un spectre vous accompagnera.

Le début de l’aventure est identique à celui des versions bleues et rouges. On y retrouve la cinématique et le mythique combat Nidorino vs Ectoplasma et le dresseur du jeu sur l’écran de départ.
Le premier changement arrive au moment de choisir le Pokemon de départ. Oubliez Bulbizzare, Carapuce ou encore Salamèche. Le joueur découvre dans son équipe, un monstre- Ghost qui n’est en fait rien d’autre que l’un des spectres que l’on trouve dans la tour Pokemon de Lavanville, avant de pouvoir l’identifier.

Ce Pokemon qu’on appellera Ghost peut être utilisé en combat. Il ne peut pas être relaché comme les autres Pokemons qu’on capture dans la nature. Il ne connait qu’une seule attaque : Malédiction et n’est qu’au niveau 1.

Le pokemon de départ

Ghost est plutôt utile en combat car les autres pokemons ne peuvent pas l’attaquer. Malgré son faible niveau et son unique attaque, il s’avère très efficace.

Lorsque Ghost attaque, un cri strident du Pokemon adversaire se laisse entendre. Ce cri est étrange, déformé, lugubre…. Une fois l’attaque lancée, l’écran devient noir et une fois redevenu normal, le Pokemon adversaire aura disparu.

Dès lors, vous aurez la possibilité de prendre soit la fuite mettant fin au combat. Vous aurez aussi la possibilité de lancer Malédiction contre le dresseur adverse. Si vous faites ce choix, vous imaginez la suite… L’image du joueur disparaît de l’écran, de la carte…
En revenant vous promener dans le coin, vous verrez à la place du joueur, une pierre tombale…

Pokemons comme Humains peuvent mourir dans Pokemon Black.

Et ce n’est pas tout

Les adversaires réccurents ne peuvent être tués qu’une seule fois, à la fin du jeu. Autrement dit, le rival peut très bien être tué, mais à la fin du jeu, une fois que les membres du Conseil des 4 ont été vaincus. Et c’est à ce moment-là qu’une chose étrange se produit.

La liste des Pokemons tués par Ghost défilera à l’écran dans l’ordre chronologique. Après cela, vous verrez toujours chronologiquement, apparaître la liste des défunts dresseurs… Et un écran noir à la toute fin.

Bien des années plus tard…

C’est alors qu’un message apparaît, indiquant simplement : « Bien des années plus tard… ».

Vous vous retrouvez alors dans la ville de Lavanville. Vous serez vieux et aurez du mal à vous déplacer.Ghost aura disparu de votre équipe ainsi que les autres Pokemons en votre possession. Des pierres tombales parsèment le monde, et plus aucun être humain ne semble être vivant. La musique de Lavanville tournera en boucle.
Vous pourrez faire apparaître Ghost à l’endroit du début du jeu et il entamera un combat contre vous.

La fuite est impossible. Ghost ne fait rien et regarde ainsi son ancien propriétaire mourir. L’écran devient alors tout noir et plus aucune action, à part éteindre la console, n’est possible. Au redémarrage du jeu, la sauvegarde est perdue et il faut recommencer une partie.

Une cartouche glauque… et introuvable

Pokémon Black n’est pas un jeu comme les autres. D’ailleurs, ce n’est pas un jeu tout court. Il a été mentionné pour la première fois dans une histoire où l’auteur explique qu’il a trouvé par hasard le jeu avant de le perdre pour ne raconter son contenu que deux ans après.

Il n’y a donc que peu de chances qu’il existe en réalité. Et c’est plutôt dommage, parce que ça ferait un excellent jeu pour Halloween !

Connaissez-vous Pokemon Black ?
La ROM est dispo ici

Commentaires

commentaires

Powered by Facebook Comments

 Category: Non classé