Les micro-transactions dans les jeux vidéo un enfer

By Olegeek
Reading Time: 2 minutes

Vers la fin du contenus payants dans les jeux vidéo

Les micro-transactions, l’enfer des jeux vidéo

Vous avez probablement lu dans l’actualité cette histoire qui disait que la Belgique avait ouvert une enquête sur la question des « loot box », des coffres au contenu aléatoire, accessibles moyennant une micro transaction à l’intérieur du jeu vidéo.
La Belgique estime que cette pratique est dangereuse pour la santé mentale des jeunes joueurs car s’apparente à des jeux de hasard.
« Le mélange entre jeu de hasard et jeu vidéo, surtout à un jeune âge, est dangereux pour la santé mentale de l’enfant », a affirmé Koen Geeks à la chaîne néerlandaise VTMNiews. Elle ajoute « Nous allons certainement essayer de l’interdire ».

Les micro-paiements dans les jeux vidéo, une polémique montante.

Les éditeurs cherchent à monétiser toujours plus leurs jeux vidéo. Les achats in-game sont désormais généralisés. Il est rare aujourd’hui de trouver un jeu sans cette mécanique. Quand on voit le prix du jeu en magasin entre 50 et 70€, c’est limite du vol… C’est un autre sujet!

Le cas Star Wars Battlefront II

Battlefront II prévoyait un système de déblocage de contenus faisant appel au hasard à l’intérieur du jeu. En échange de micro-transactions, les joueurs pourraient acquérir des bonus, très pratique pour le mode multijoueurs sur internet.
Sous la forme de « loot box »le joueur aurait payé pour un objet, sans savoir lequel il obtiendrait à l’avance. Si l’obtention d’un gain est systématique, la teneur de celui-ci est en revanche aléatoire.
Vous n’êtes pas sans savoir que cette fonctionnalité a été retirée du jeu Battlefront II.

Pay to Win : c’est pas cool !

A force de payer pour débloquer de nouvelles fonctionnalités, avancer plus vite dans le jeu, les éditeurs ont réussi à créer de la frustration auprès des hardcores gamers qui cherchaient jusqu’à aujourd’hui à avancer dans le jeu naturellement. Le jeu n’est plus une partie de plaisir mais une partie d’argent.
Quel message envoyons-nous à la jeune génération ? « Pour finir un jeu, tu as besoin d’argent » auparavant le message était plutôt, « pour finir un jeu, tu as besoin de t’amuser et persévérer. »
Même si aujourd’hui, les jeux sont graphiquement plus évolués, mécaniquement plus maniables, les jeux, c’était mieux avant!.

Qu’en pesez-vous ? Discutons dans la section des commentaires plus bas 😉

 plzshare.me social plzshare.me google plus social plzshare.me facebook social plzshare.me pinterest social
  • Stay Connected

Commentaires

commentaires

Powered by Facebook Comments

 Category: Gaming

Related articles