Test de Yo-Kai Watch sur Nintendo 3DS par Olegeek

jibanyan
By Olegeek

Olegeek a testé pour vous Yo-Kai Watch sur Nintendo 3DS

J’ai acheté Yo-Kai Watch sur Nintendo 3 ds dès le jour de sa sortie en France. J’ai longuement sondé Twitter afin de bien savoir à quoi m’attendre avant de l’acheter ne pas être déçu. J’ai même regardé le premier épisode de l’anime Yo-Kai Watch.
J’aime l’univers et le concept, plus le temps passe plus je trouve cet univers intéressant. Il offre une exploration du folklore nippon intéressante tout en restant divertissant et absolument mignon dans son approche. Bref, j’ai envie d’y jouer mais je n’arrivais pas à me décider.

En ce moment, je passe l’intégralité de mes soirées sur Splatoon et Pokkèn tournament. Je n’arrivais pas, non, je ne voulais pas me précipiter sur Yo-Kai Watch. Hier soir, j’ai sauté le pas. Voici le résultat !

YoKaiWatchUne

Esthétique :

La bande-son: Tout d’abord avant même de parler de la qualité du jeu, parlons de sa bande-son. Ayant fait l’effort de regarder l’anime avant de jouer, j’ai été agréablement surpris de retrouver des bruitages familiers. Jibanyan et son attaque du chaton enragé, sa voix amusée et autres clin d’œil à l’épisode 1 m’ont amusé.
L’ensemble est plutôt agréable et colle parfaitement à l’ambiance du jeu. On se laisse facilement transporter. on se laisse séduire et on entre encore plus facilement dans le vif du sujet : le jeu!

Les graphismes : J’ai beaucoup de jeux Nintendo 3Ds mais j’avoue ne jouer que très peu à cette console. J’ai surtout joué avec à Pokemon version Noire et Blanche et ROSA.Bien qu’il s’agisse d’un jeu Nintendo 3DS avec une résolution d’un autre temps ( 400×200 en 2D et 800×240 en 3D) alors que nos smartphones proposent des résolutions largement supérieures environ du 1920×1080 voire plus,je m’attendais à un jeu qui pique les yeux. (Nos smartphones nous ont habitués à un certains confort visuel et esthétique.) Il n’en est rien! Le jeu est plutôt agréable à ma grande surprise!

Les couleurs sont aussi sympa que dans l’anime bien que la pixellisation vienne un peu gâcher la beauté de l’univers Yo-Kai, on se laisse entraîner dans ce paysage coloré. On prend plaisir à voir évoluer les différents petits monstres avec chacun une personnalité bien propres…
L’ensemble se défend plutôt pas mal et plaira assurément au plus grand nombre.

L’ambiance: vous l’aurez compris, elle est très immersive. A vrai dire, j’étais partie pour jouer 10 minutes, j’y ai passé une bonne partie de ma soirée. En fait, on accroche presque immédiatement et pour en décrocher c’est compliquer! Le jeu est bien pensé, l’univers très immersif. Tout est fait pour créer une ambiance de jeu agréable et captivante. Le jeu tient ses promesses à ce niveau.

 

unnamed-1jpg-a8068b_1280w

Le GamePlay :

Yo-Kai Watch a un mécanisme de jeu bien à lui. Pour le temps que j’ai passé à jouer à ce jeu, au cours de mes premières heures de jeu, j’ai pu me rendre compte qu’on évolue dans un univers, certe vaste, mais très linéaire. Un peu à la Pokemon. On se balade sur une map suivant un scénario précis mais très riche. On suit une intrigue qui se complexifie et qui surtout se divise en plusieurs sous-intrigue venant enrichir l’expérience de jeu.
L’ensemble est plutôt bien pensé au niveau du scénario et on accepte de le suivre sans trop réfléchir. C’est plaisant! Un bon bouquin!

Les phases de jeu quant à elles sont un peu complexe. On a une jauge d’endurance qui s’épuise relativement vite, il faut donc composer avec mais je ne sais pas pour l’instant à quoi elle sert ni même si elle aura une utilité pour la suite du jeu.

Pas de combat aléatoire à la Pokemon! J’ai envie de dire que c’est le point positif mais aussi négatif du jeu. On a le radar Yo-Kai qui nous avertit de la présence d’un monstre dans la zone après on doit scanner la-dite zone avec la YO-Kai Watch pour faire appraître le Yo-Kai… C’est assez chiant mais ca fait partie de l’esprit du jeu donc on s’y accomode sans difficulté. Néanmoins, un système d’apparition aléatoire des Yo-Kai aurait pu être intéressant selon moi.

Les combats : Les Yo-kai combattent seuls. On regarde le combat se dérouler bêtement. On peut activer l' »âmultime ». Le pouvoir spécial des Yo-kai au combat. ce qui donne une super-attaque qui peut être décisive. C’est le seul réel plaisir qu’on a lors des phases d’attaque. Dommage!
Le système de combat pourrait être largement améliorer, c’est vraiment dommage d’avoir un gameplay aussi limité à ce niveau alors que le potentiel pourrait être juste énorme.

Le jeu est clairement original dans son approche. Ce n’est pas un Pokemon-like comme on peut le lire partout sur la toile. Ok on attrape des Yo-Kai, Ok c’est des petits monstres tout mignons mais ça s’arrête là!
L’expérience de jeu est différente. je joue à Yo-Kai et pas à Pokemon c’est clairement visible! Déjà on discute avec les Yo-Kai avant de les captures, on négocie éventuellement avec eux. Il y a un côté plus social et moins bourrin dans Yo-Kai.
Les Yo-Kai causent potentiellement des troubles plus ou moins graves pour des raisons similaires dans le monde. Les POkemons sont juste des bestioles qui sont là et qu’on va capture pour le plaisir.

La durée de vie est immense. Lorsque l’on perd un combat, en fait on perd juste le combat. Pas de retour au checkpoint, pas de centre Pokemon. On continue de faire sa vie comme si de rien n’était. Le Yo-Kai qui se trouvait devant nous aura juste disparu et se trouvera probablement ailleurs plus tard…
Conclusion: Dans son ensemble le jeu est sympa. On reste rapidement scrotché à son écran et on a surtout envie de capturer tous les petits Yo-Kai que l’on rencontre. Mais surtout jibanyan est trop Kawaiiii!!!!!!
Un jeu sympa que je recommande ! Vous ne serez pas déçu!

 plzshare.me social plzshare.me google plus social plzshare.me facebook social plzshare.me pinterest social
  • Stay Connected

Commentaires

commentaires

Powered by Facebook Comments

 Category: Gaming
 Tags:

Related articles