Jouer en mode facile : Est-ce réservé aux noobs ?

By Olegeek
Reading Time: 3 minutes

histoire-jeux-video-e1340569966854-580x342

Jouer en mode facile n’est pas une honte en soi. Jouer à un jeu d’aventure/action/plateforme en mode facile la première fois puis monter progressivement la difficulté peut être une bonne entrée en matière.

J’avoue qu’à l’époque où j’ai découvert Metal Gear Solid sur PS1, j’ai fini le jeu pour la première fois en mode facile. Aucune honte à avoir l’histoire est la même et le plaisir de jouer est le même. On pimente simplement son expérience de jeu en s’autorisant à recommencer un même niveau/mission plusieurs fois en mode difficile. L’intelligence artificielle est peut-être un tantinet plus sensible. Bref, pas de quoi casser trois pattes à un canard…

ennuigi_luigi_mario_olegeek

En revanche, quand on prend des jeux comme Street Fighter ou n’importe quel autre jeu de combat, là, j’ai envie de dire WTF?! Le mode facile est un blashphème, une abérration. Le plaisir d’un bon vieu jeu de combat vient forcément de la difficulté. Il faut dépasser ses limites pour combattre et battre son adversaire. L’enchaînement des combos, l’usure de la manette, la sueur sur le front…la frustration de la défaite font partie du challenge.
Jouer en mode difficile pour un jeu de combat, c’est juste le top. C’est le meilleur moyen de devenir balèze en peu de temps et d’assimiler le jeu.
Le mode facile vous fera découvrir l’univers de ce jeu de combat, vous procurera la satisfaction de gagner mais quid de l’effort ? Lorsque vous serez confronté à un de vos potes vos skills développés en mode facile ne vous seront d’aucunes utilités. Vos enchaînement seront lents et vos réflexes inexistants.

harry-potter-a-l-ecole-des-sorciers-gameboy-advance-gba-1305725085-018

Je zappe les jeux de précision, les jeux de tir, de hasard et cie. Si le but premier est de gagner alors le mode facile est pour vous 🙂

Les RPG, impossible de choisir sa difficulté et pourtant chacun évolue différemment. Par exemple, lorsque j’ai fini Final Fantasy VII, certain considère que pour le finir à 100%, il faut 80 heures de jeu. Perso, j’avais largement dépassé la centaine d’heures de jeu.
Autre point important, le mode facile, c’est aussi le mode triche! Utiliser les codes pour augmenter vos skills en mode difficile vous fera automatiquement passer en mode facile.

Jouer en mode facile c’est aussi l’adage des free-to-play. Quand tu joues à clash of clans ou encore plus récemment Fallout Shelter, Hearthstone et tous les autres jeux proposant des options de micropaiement, tu cautionnes forcément le mode facile car en achétant du contenu additionnel pour te faire avancer plus vite, te débloquer, obtenir des skills supplémentaires… Cela rend forcément le jeu plus simple.
Quoi de plus chiant que d’attendre 3 heures qu’un personnage ait fini sa mission? Quoi de plus chiant que d’avoir un deck faiblard face à un adversaire ayant acheté des cartes puissantes ? Dans ce cas, si on veut jouer et prendre du plaisir, il faut soit réfléchir soit passer à la caisse. Réfléchir c’est compliqué donc on passe à la caisse!
Jouer en mode difficile ou intermédiaire apporte à coup sûr plus de sensation de jeu que le mode facile. Toutefois, il ne faut pas que les joueurs se forcent à jouer en mode difficile juste parce que c’est cool. Chacun possède son propre niveau, sa propre attente d’un jeu. Il ne faut pas que le plaisir s’en aille. Sachez le doser, sachez prendre du plaisir à jouer à votre façon.

Gameboy_Nintendo_olegeek

Au final, j’ai juste une question. Qui sont les joueurs aujourd’hui? Des joueurs en mode facile ou des hardcores gameurs ?

 

[wysija_form id= »1″]

 plzshare.me social plzshare.me google plus social plzshare.me facebook social plzshare.me pinterest social
  • Stay Connected

Commentaires

commentaires

Powered by Facebook Comments

 Category: Gaming

Related articles