[ SERIES TV ] BAND OF BROTHERS

By Olegeek

Une série qui rappelle indéniablement « Il Faut Sauver Le Soldat Ryan » puisqu’elle se veut créée par Tom Hanks et Steven Spielberg toujours en étroite collaboration.

La Guerre comme si vous y êtiez…

Rares sont celles qui vous plongent autant dans un univers, Band of Brothers y parvient sans difficulté. D’entrée de jeu, le ton est donné : image artificiellement vieillie, caméra à l’épaule, comme un vrai documentaire auquel le spectateur est confronté. A l’instar de tout film de guerre, on pourrait s’attendre à une volonté de rendre spectaculaire ce terrible évènement historique à grand renfort d’effets spéciaux etc. En réalité, Spielberg et Hanks se sont montrés aussi sobres que possible. Pas question de plonger dans le larmoyant, ou dans des chorégraphies interminables.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Série composée de 10 épisodes d’une heure, Band of Brothers retrace l’histoire des Frères d’armes de la Easy Company, de la 506ème aéroportée. Réputée pour être l’élite de l’armée, celle-ci est entraînée par l’impitoyable sergent Sobel (David Schwimmer de Friends :-D) qui les obliges chaque jour à repousser leurs limites. Ce dernier essuie une mutinerie menée par ses hommes lui reprochant d’être trop vindicatif et lacunaire sur le terrain. C’est alors une jeune recrue, le lieutenant Winters qui va prendre les commandes de la Easy Company pour le jour J. Si tout semblait planifié pour l’attaque la plus marquante de l’Histoire, la 506ème est parachutée dans le Cotentin français non sans le moindre désarrois.

La grande force de Band of Brothers; c’est que la Guerre est en effet dépeinte dans son plus simple appareil : jamais a-t-on vu pareil réalisme depuis le « Jour J » ! Vous vous souvenez sans doute des 15 premières minutes de « Il Faut Sauver le Soldat Ryan » ? Et bien là c’est puissance 100² !! On y suit une autre partie du débarquement, mais toujours avec cette même terreur dans les affrontements. C’est filmé d’une main de maître (c’est ça le VRAI Spielberg!), on assiste impuissant au déroulement des combats, à la mort de milliers de soldats, aux moments de joies si minces soient-ils ! Les épisodes sont entamés par les témoignages authentiques d’anciens de la Easy Company, c’est pour dire la véracité de la série !

Pas seulement de la Guerre !

La guerre semble ne jamais vouloir s’arrêter, mais malgré tout, Hanks a joué la carte de la psychologie des soldats et c’est d’ailleurs ce qui domine la série. Une place de choix est conférée aux déceptions ou victoires des frères d’armes, aux souffrances mentales mais aussi aux relations au sein de l’armée. De quoi équilibrer parfaitement le balance action/drame tout en offrant un rythme soutenu.

Une série bouleversante qui en plus d’être divinement réalisée, nous apprend beaucoup sur cette Guerre, pas du simple point de vue des affrontements, mais aussi sur l’état de détresse dans lequel se trouvait chaque homme fusil à la main en ces jours sombres.

A noter que France 2 a diffusé il y a peu, la saison 2 intitulée « Band of Brothers The Pacific » qui a été tournée en 2010.
Palmarès :

  • Golden Globe Award 2002 : Meilleure mini-série
  • Emmy Award 2002 : Meilleure mini-série
  • Emmy Award 2002 : Meilleur casting pour une mini-série
  • Emmy Award 2002 : Meilleure réalisation
  • Emmy Award 2002 : Meilleur son pour l’épisode Jour J (Day of days)
  • Emmy Award 2002 : Meilleur montage pour l’épisode Jour J (Day of days)
  • Au total, la série a remportée 22 récompenses.

Commentaires

commentaires

Powered by Facebook Comments

 Category: Retro Gaming

Related articles